Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player



Document sans titre
  • ..::Les prises en charge 2017-2018 sont disponibles au service courrier de la Mairie de Yamoussoukro::..
  • ..::La déclaration des naissances a lieu à l'état civil annexe situé à 30 mètres du chr de Yamoussoukro::..
  • ..::Réunion du conseil municipal le samedi 23 septembre 2017 à 10h à la salle des délibérations de la Mairie::..
  • ..::Ecouter la radio communale la voix des lacs à la fréquence 101.2 fm::..
  • ..::Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de Yamoussoukro http://www.mairieyamoussoukro.org::..

Untitled Document
Document sans titre

Document sans titre

Untitled Document









































Projets jeunes

Depuis l’instauration des fonds sociaux les jeunes se bousculent pour les projets d’auto-emploi.
Comment faire pour travailler a son propre compte ? Voilà la principale équation que tente de résoudre avec succès la jeunesse communale de Yamoussoukro. Et le Maire KOUACOU Gnrangbé Jean qui leur a justement tendu la perche du fonds d’aide à l’auto emploi peut se targuer d’avoir été à l’origine d’un profond changement de mentalité chez les jeunes de Yamoussoukro. En effet depuis l’instauration de ce fonds par le Conseil Municipal, les jeunes Yamsois et Yamsoises autrefois partisan du moindre effort se sont rapidement mis à l’ouvrage. Organisés en coopératives, ils se bousculent autour des projets d’auto-emplois encouragés par le maire.
C’est ainsi qu’on les retrouve riziculteurs, éleveurs de poulets et de bovin, producteurs de produits vivriers. Bref, ils s’approprient peu à peu le secteur du petit commerce en attendant d’aller plus loin. L’on dénombre à ce jour 20 coopératives des jeunes aussi bien en ville que dans les 17 villages de la commune. Elles reçoivent chaque année en tout 15 million de francs FCA. Soit 5 millions pour les coopératives de la cité, et 10 millions pour les coopératives installées dans les villages. Pour le président de la jeunesse, M. Richard LOUKOU KOUAME, « l’initiative du Maire en matière d’aide à la jeunesse est une véritable révolution » dont ils entendent profiter pleinement.

Les Premiers bénéficiaires en parlent

Kra Kouakou Gaspard – Président Des Jeunes Riziculteurs D’Allangoua
« Le Maire joint l’acte à la parole… »
Je remercie Monsieur le Maire parce qu’il joint l’acte à la parole dans sa gestion de la commune. Il avait dit dès son arrivée qu’il voulait faire une politique d’ouverture pour permettre à chaque citoyen de Yamoussoukro et principalement aux jeunes de se prendre en charge. Il avait même précise qu’il ne venait pas distribuer de l’argent aux individus mais a des coopératives qui ont de solides projets communautaires. Effectivement, il a subventionnée beaucoup de coopération dont les membres vivent aujourd’hui de leur propre travail. Nous riziculteur d’Allangoua, nous avons reçus de lui 500.000 F en 2003. Cela nous a permis de relancer nos activités. Aujourd’hui, nous produisons 5 à 6 tonnes de riz chaque séance. Et la commercialisation se fait très bien»   

Dieudonné KOFFI - Président de la coopérative Atsempy
« Le fonds a donné un souffle nouveau à nos aspirations »

Il faut dire qu’avant l’arrivée de l’actuel Maire, nous jeunes étions actifs mais les moyens nous manquaient. C’est lui qui a donné un nouveau souffle à nos aspirations. Nous, nous sommes une coopérative de salubrité. Nous avons proposé au Maire de nettoyer les grands axes aux et aux sorties de la ville. Lorsque notre projet a été testé sur le terrain. Apres quoi le Maire a décidé de nous subventionner à hauteur de 3 millions par mois, s’il vous plait. Aujourd’hui, d’après les témoignages, nous faisons la fierté de Yamoussoukro. Mieux, nous sommes nous - même très épanouis parce que nous travaillons enfin à notre propre compte grâce au Maire.»

     

 

Untitled Document